Si vous ne voyez pas ce message, visualisez-le sur votre navigateur

La lettre d'information de la Faculté de Théologie Protestante de Strasbourg

Contacts

Faculté de Théologie Protestante

9 place de l'Université
BP 90020
67084 Strasbourg Cedex
Tél. : 03 68 85 68 35
Courriel : scoltp@unistra.fr

 

 

Sommaire

 

Éditorial: Un nouveau Diplôme d'Université. Le Diplôme d'Université "Aumônier : formation théologique et pratique" et les autres diplômes d'Université. La parole aux étudiants. De nouvelles Conventions avec d'autres Facultés de théologie. Florence Fleck, nouvelle bibliothécaire. Distinctions. Démocratie moderne et protestantisme. Dieu est-il contre l'économie? Les Nabatéens. La théologie au risque de l'art. Les Doctoriales. Nouvelles conjugalités. Sacré cinéma. Parole de Dieu, violence des hommes.

Éditorial

 

Un nouveau Diplôme d'Université (DU) a été lancé en septembre. Il vise à former les aumôniers à l'exercice de leur métier en prison, dans les armées ou dans les hôpitaux. C’est un beau succès : plus de 90 inscrits, issus de toutes les franges du protestantisme ! Ce DU complète les formations que la Faculté propose depuis des années pour les prédicateurs laïques, les enseignants de religion à l’école, les catéchètes, les diacres, les visiteurs d’hôpitaux, les musiciens d’Eglise et les médiateurs religieux. Cette belle brochette de diplômes atteste le souci de la Faculté d’accompagner le travail de tous ceux qui font de la théologie dans les situations les plus diverses. Elle complète l’offre de formation de Licence et de Master, qui, de son côté, sera renouvelée en septembre 2018. Les chantiers sont multiples : améliorer la transition Bac/Licence, asseoir l’acquisition des compétences, renforcer la cohérence de la formation et son interdisciplinarité, accompagner davantage le projet personnel de l’étudiant etc. La Faculté est en pleine ébullition et se réjouit de partager son dynamisme avec vous !

Le doyen, Rémi Gounelle

Un nouveau Diplôme d'université

Elisabeth Parmentier est responsable du nouveau Diplôme d’Université « Aumôniers : formation théologique et pratique ». Elle en présente ici les enjeux.

La Faculté de théologie protestante, à laquelle s’est associée la Faculté de théologie catholique, a accueilli du 4 au 8 septembre 2017 une cohorte joyeuse et motivée de 94 d’apprentis aumôniers des hôpitaux et établissements de santé, des prisons et des armées. Ce Diplôme d'Université ne fut pas simple à préparer du fait des nombreux partenariats qu’il suppose, mais grâce à la ténacité des deux Doyens, ainsi que de Brice Deymié, aumônier national des prisons, d’Isabelle Meykuchel, aumônier nationale des hôpitaux, et de leurs services homologues dans l’UEPAL, il a pu être lancé cet automne, porté avec la Faculté de théologie catholique et le diocèse catholique de Strasbourg.

Pour lire la suite cliquez ici!

La Parole aux étudiant (e)s !

.

Pendant l’année universitaire 2016-2017, j’ai suivi les cours du Diplôme d’Université d’initiation aux religions en enseignement à distance pour mieux comprendre la politique, l’histoire, l’art européen. L’enseignement correspondait parfaitement à ce que je cherchais et je me suis régalée de l’effort intellectuel nécessaire pour préparer les examens. J’ai eu envie de compléter les cours d’Histoire, d’aller plus loin dans la compréhension du fait religieux.

Pour lire la suite cliquez ici !

 

 

 

De nouvelles conventions

La Faculté entretient un réseau scientifique et pédagogique à travers une série de conventions la liant avec d’autres facultés de théologie. Certaines sont anciennes, d’autres nouvelles, voici les dernières conventions signées :

Nouvelle convention avec l’Institut protestant de Théologie (Paris/Montpellier)

Paul Ricoeur et Olivier Abel  Partenaires déjà sur le plan pédagogique en proposant une double inscription aux étudiants de l’IPT, la Faculté de théologie de l’Université de Strasbourg et l’Institut protestant de théologie ont signé une nouvelle convention concernant cette fois le Fonds Ricoeur. Il s’agit d’agir de conserve pour la préservation, le développement et la mise en valeur du Fonds Ricœur en mobilisant les compétences respectives des deux institutions partenaires, en développant  des thèmes de recherche définis en commun, notamment autour de l’herméneutique, en mettant en place des séminaires et des formations, en soutenant des colloques et en engageant des actions de valorisation scientifique du Fonds Ricœur.

Pour lire la suite, cliquez ici !

Florence Fleck, nouvelle bibliothécaire

Florence Fleck entourée de  Daniel Jungbluth et de Rose Burghardt,

Je suis arrivée à la bibliothèque des Facultés de théologie en septembre 2017, après avoir travaillé pendant quatre années à la BNU, où j’avais en charge les acquisitions et la gestion des collections en philosophie, psychologie, sciences de l’éducation, sciences du sport et histoire et philosophie des sciences. Auparavant, j’ai travaillé pendant quatre autres années au Service Commun de la Documentation de l’Université de Haute-Alsace, où j’étais responsable d’une bibliothèque spécialisée en histoire industrielle.

Pour lire la suite, cliquez ici !

 

 

Distinctions

 

L’ouvrage de Matthieu Arnold, Luther (Paris, Fayard, 2017 ; sur cet ouvrage, voir la Newsletter 8) a remporté  le Prix de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres (Prix d'histoire des religions des amis de Pierre-Antoine Bernheim). 

 

 

Un nouveau président pour le Fonds Ricoeur

Depuis le 23 septembre, Daniel Frey a succédé à Michaël Fœssel à la présidence du Conseil scientifique du Fonds Ricœur. La tâche qui lui incombe essentiellement est de faire aboutir le projet de numérisation des articles que Paul Ricœur a édité dans des revues francophones, dans le cadre d’un accord avec la Fondation Paris Sciences & Lettres.

Pour lire la suite, cliquez ici !

 

 

Parutions récentes

Parmi bien d'autres qui vous seront présentées dans la prochaine Newsletter, voici quelques ouvrages rédigés ou édités par les enseignants de la Faculté 

Exode 4, 24-26, M. Arnold, G. Dahan et A. Noblesse-Rocher éd., Paris, Cerf (Études d’Histoire de l’exégèse 12), 2017.

Issu des Journées d’Histoire de l’exégèse, organisées par l’EA 4378 et l’Institut d’études augustiniennes (LEM), ce nouveau volume (le 12e) est consacré à Exode 4, 24-26 et à la mystérieuse rencontre nocturne. Ont contribué à ce volume, outre les éditeurs, Didier Luciani (Université de Louvain), Jean-Pierre Rothschild (IRHT), Martine Dulaey (IEA), Gilbert Dahan (EPHE /CNRS), Marc Vial (Unistra).

Andreas Osiander, Est-il vrai et crédible que les juifs tient en secret les enfants chrétiens et utilisent leur sang ?, A. Noblesse-Rocher et Matthias Morgenstern trad., comm. et notes, Genève, Labor et Fides (Histoire), 2017

Ce traité est l’un des rares essais, et même le seul au XVIe siècle, au sein de la Réforme, visant la défense des juifs accusés à torrt et sans preuves de crime rituel. Il s’agit ici de la première traduction française réalisée de ce traité. Cet ouvrage a été préparé dans le cadre du programme de recherche de la Chaire Gutenberg octroyée à Matthias Morgenstern (Université de Tübingen).

Démocratie et protestantisme: une journée de débat le 18 novembre


 La démocratie moderne     

et le protestantisme

Hôtel de Ville de Strasbourg

9, rue Brûlée

 

 Ferdinand Buisson

Journée de débats organisée par la Faculté de théologie protestante, Université de Strasbourg,

à l’occasion du 500e anniversaire de la Réforme,

conçue et animée par

Olivier Abel et Annie Noblesse-Rocher

 

Les apports du protestantisme à la démocratie et à la modernité politiques sont divers : le sentiment premier de la gratitude qui élargit la responsabilité à la reconnaissance et au soin mutuels, l’idée d’alliance et de pacte, inséparable de la possibilité de rompre le pacte, de partir pour recommencer ailleurs, l’importance de l’école et du perfectionnement de soi, la séparation des registres, la désacralisation du politique et de la nature, nombreux en sont les thèmes. Ces apports sont paradoxaux parfois, dans la mesure où la démocratie, la laïcité, la sécurité sociale, etc., n’étaient pas le but de la Réforme. Mais ces apports incontestables demandent à être réévalués, examinés, critiqués aussi, interrogés.

Pour lire la suite, cliquez ici !

 

 

 

Dieu est-il contre l'économie?

La paroisse Saint-Guillaume (Strasbourg, Au Foyer Lecocq, 1, rue Munch, 67000 Strasbourg) organise, avec la collaboration de la Faculté, un nouveau cycle de huit conférences sur le thème « Dieu est-il contre l’économie ? ».

Les deux premières conférences ont été données par Frédéric Rognon (sur le don chez Marcel Mauss ) et par Chris Doude van Troostwijk (L’argent, à quoi cela sert-il ?) et ont rencontré un franc succès.

Les prochaines conférences, qui se déroulent une fois par mois, le mercredi à 18h30, auront pour thèmes ...

 

Pour lire la suite, cliquez ici !

Nouvelles parutions

Exode 4, 24-26, M. Arnold, G. Dahan et A. Noblesse-Rocher éd., Paris, Cerf (Études d’Histoire de l’exégèse 12), 2017.

Issu des Journées d’Histoire de l’exégèse, organisées par l’EA 4378 et l’Institut d’études augustiniennes (LEM), ce nouveau volume (le 12e) est consacré à Exode 4, 24-26 et à la mystérieuse rencontre nocturne. Ont contribué à ce volume, outre les éditeurs, Didier Luciani (Université de Louvain), Jean-Pierre Rothschild (IRHT), Martine Dulaey (IEA), Gilbert Dahan (EPHE /CNRS), Marc Vial (Unistra).

Andreas Osiander, Est-il vrai et crédible que les juifs tient en secret les enfants chrétiens et utilisent leur sang ?, A. Noblesse-Rocher et Matthias Morgenstern trad., comm. et notes, Genève, Labor et Fides (Histoire), 2017

Ce traité est l’un des rares essais, et même le seul au XVIe siècle, au sein de la Réforme, visant la défense des juifs accusés à torrt et sans preuves de crime rituel. Il s’agit ici de la première traduction française réalisée de ce traité. 

Les Nabatéens

Un important colloque sur les « Les Nabatéens – Économie et Culture » se tiendra du 18 au 21 juin 2018

           La somptueuse façade du Deir, isolé sur le flanc d’un massif, tire sa forme de l’escarpement rocheux qui lui sert d’écrin (Francesca A. Ossorio 2009), photo : © Zeyad as-Salameen

Les reliefs de chameaux du Siq, les façades fantastiques de tombeaux taillés dans le gré, les bustes de déesses couronnées de poissons, les chapiteaux à tête d’éléphant, les niches à bétyles, les sanctuaires rupestres : la ville rose de Pétra n’arrête pas à intriguer les chercheurs, archéologues, épigraphistes et historiens. Mais il ne s’agit pas seulement de Pétra, les Nabat, fraction de la grande tribu arabe Qédar qui avait échu au VIème siècle avant notre ère ont dorénavant pris le pouvoir et se sont spécialisés dans le commerce des caravanes. Depuis lors, le royaume arabe de la Nabatène commença à s’étendre entre l’Arabie du Nord-Ouest, le Sinaï, le Néguev, et la Transjordanie jusqu’au Haurân. Pétra est inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1985.

Pour lire la suite, cliquez ici !

           

La théologie au risque de l'art

La théologie au risque de la création artistique

La dernière semaine d'octobre 2014, deux colloques eurent lieu aux USA sur le thème "Art et œcuménisme : la théologie au risque de la création artistique", co-organisés  Jérôme Cottin. Il s'agissait des deux derniers d'une série de 5 colloques sur le même thème, les trois premiers ayant eu lieu en mai 2017 à Paris (Institut catholique), Strasbourg (faculté de théologie protestante) et Florence (faculté catholique de l'Italie centrale). L'année du jubilé de la Réformation était l'occasion de ces colloques en chaîne.

Le campus de la Yale Divinity School

Le premier colloque américain eut lieu à la prestigieuse Université de Yale (New Haven, Connecticut), et plus précisément dans la Yale Divinity School. Plusieurs interventions ont pris la mesure de l'extrême liberté de l'art contemporain dans ses relations, plus avec les Eglises qu'avec la théologie (ce qui est une différence par rapport à l'Europe, où c'est plutôt l'inverse). 

Pour lire al suite, cliquez ici !

 

Les Doctoriales

Pour la première fois, deux doctorants de la Faculté ont participé aux doctorales d’Alsace...

La dernière édition des Doctoriales d'Alsace a eu lieu du 15 au 19 mai 2017 à la Maison du Kleebach, dans la vallée de Munster. Il s'agit d'un séminaire de professionnalisation à destination de tous les doctorants des universités de Strasbourg et de Haute Alsace. Cette année, trois doctorants de l'ED 270 ont participé à cette manifestation.

Pour lire la suite, cliquez ici !

 

 

Nouvelles conjugalités

 

Les Églises face aux évolutions de la conjugalité

La façon dont les Églises se situent face aux évolutions de la conjugalité constitue un excellent analyseur à la fois du regard qu’elles portent sur la société et de la place que nos contemporains leur reconnaissent aujourd’hui. Comment les discours des Églises prennent-ils en compte les évolutions de la conjugalité – entre jugements dogmatiques et attention pastorale -, et dans quelle mesure les hommes et les femmes d’aujourd’hui, même quand ils se réclament de la foi chrétienne, prennent-ils en compte les positions des Eglises sur ces questions ? Telles étaient les questions qui guidaient le colloque qui s’est tenu les 22 et 23 mars derniers, organisé conjointement par le Groupe de recherche en Théologie pratique de la Faculté (avec Isabelle Grellier), et l’UMR Droit, Religion, Entreprise et Société de l’Université de Strasbourg et du CNRS (avec Anne-Laure Zwilling).

 

Pour lire la suite, cliquez ici !

 

Sacré cinéma!

 

SacrÉ CinÉma ! Religions, spiritualités et humanité

Inspiré par le thème « Le goût des autres » (référence au film d'Agnès Jaoui), l’événement d’un festival du « film religieux » a été créé à Strasbourg grâce à une initiative conjointe de René Letzgus, propriétaire des cinémas Vox de Strasbourg et Trèfle de Dorlisheim, et de Christian Greiner, pasteur à Saint-Thomas. Le comité de programmation composé de neuf personnes du Vox, d’Arte TV, du labo Lorelei, de l’UEPAL et de la Faculté de théologie protestante s’est réuni depuis décembre 2016 plusieurs fois pour préparer et inaugurer la première édition du festival en avril et octobre 2017. On a visionné et discuté plusieurs films et bandes annonces jusqu’à ce que finalement une sélection de films ait été retenu sur le sujet de l' « altérité » (pour l’édition d’avril) et de la « fraternité » (pour l’édition d’octobre).

Pour lire la suite, cliquez ici !

Parole de Dieu, violence des hommes

Parole de Dieu, violence des hommes

Gustave Doré, Meurtre d'Abel

Un colloque fut organisé par la Fondation des Cèdres (Genève) et l’Église Protestante Française de Beyrouth, en partenariat avec l’American University of Beirut (AUB), l’École normale supérieure de Paris (ENS), l’École Supérieure des Affaires à Beyrouth (ESA), l’Institute of Citizenship and Diversity Management à Beyrouth (ICDM), l’Institut protestant de théologie (IPT) à Montpellier et Paris, l’Université catholique de Lyon (UCLY) et l’Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ).

Ce colloque, qui réunit à peu près 200 personnes, s’est tenu du 17 au 19 mai 2017 sur le campus de l’École Supérieure des Affaires (ESA Business School) à Beyrouth au Liban, dans un pays qui ne se reconstruit que lentement depuis la violente guerre civile (1975 et 1990) et qui reste jusqu’à aujourd’hui particulièrement vulnérable aux nombreuses crises qui agitent la région.

 

Pour lire la suite, cliquez ici !