Flux RSS

L'interprétation MS1 TRR

  • Cours (CM) 15h
  • Cours intégrés (CI) -
  • Travaux dirigés (TD) -
  • Travaux pratiques (TP) -
  • Travail étudiant (TE) -

Description du contenu de l'enseignement


MS1 Cours de MASTER S1 (UE2). L’interprétation (TP29GM2A – D. FREY)

Descriptif.

L’herméneutique est la théorie de l’interprétation, dont la pratique est au cœur des procédures des sciences humaines. C’est avec Schleiermacher, qui thématise explicitement l’importance de l’interprétation dans toute communication (orale ou écrite) que débute l’herméneutique philosophique moderne. Il revient ensuite à l’herméneutique de Dilthey d’avoir élaboré le cadre de la réflexion ultérieure sur la spécificité de la pratique interprétative dans les sciences humaines, notamment par l’opposition expliquer/comprendre. Celle-ci sera à son tour remise en cause par Heidegger, qui délaissera le champ des interprétations pour mieux comprendre ces êtres qui interprètent et que nous sommes. Gadamer et Ricœur, enfin, réintégreront après Heidegger la question de l’interprétation dans le champ des sciences humaines, le premier pour subordonner la méthodologie de l’interprétation à la vérité de la tradition, le second pour tâcher au contraire d’articuler l’explication et la compréhension dans un unique procès de compréhension. Chacune de ces herméneutiques a ainsi opéré un déplacement autorisant de nouveaux développements théoriques, mais posant également de nouveaux problèmes, qui sont eux-mêmes révélateurs de ce qu’est interpréter.

Bibliographie succincte
- SCHLEIERMACHER F.-D.E., Herméneutique, traduit de l’allemand par C. Berner, Cerf/Presses universitaires de Lille, Paris/Lille, 1987.
- GADAMER H-G, Vérité et méthode. Les grandes lignes d’une herméneutique philosophique, édition intégrale revue et complétée par P.Fruchon, J. Grondin et G. Merlio, Paris, Seuil, 1976, 1996².
- GRONDIN J., L’herméneutique, (Que sais-je ? n° 3758), Paris, P.U.F., 2006, 2008².


 

Compétences à acquérir

Compétences Master
1) maîtriser l’analyse critique de documents à caractère théologique ou religieux, en tenant compte de leur contexte de production ;


2) savoir communiquer et rendre compte d'une pensée argumentée ;
3) être capable de se former en faisant preuve d'autonomie, de curiosité et de probité intellectuelles et en sachant se remettre en question.

Bibliographie, lectures recommandées

Premières indications bibliographiques:
- Paul Ricœur, Herméneutique. Cours professé à l’Institut Supérieur de Philosophie de l’Université Catholique de Louvain (1971-1972). Édition électronique établie par Daniel Frey et Marc-Antoine Vallée, © Fonds Ricœur, 2014.
- Schleiermacher, Herméneutique, traduit de l’allemand par C. Berner, Cerf/Presses universitaires de Lille, Paris/Lille, 1987
- D. Frey, « Expliquer pour comprendre. Retour sur une devise de l’herméneutique ricœurienne », Revue d’histoire et de philosophie religieuses 98, 2018/1, p. 35-58.
 

© Illustrations:
Christina Utsch
Sylvie Tschiember

Site web réalisé par
la Direction des Usages
du Numérique (DUN)