Flux RSS

Accueil
Accueil   >   Licence - Master   >   Formations - Débouchés   >   Cursus de LICENCE en Théologie Protestante

Cursus de LICENCE en Théologie Protestante

Présentation générale de la Licence

La Faculté de Théologie protestante de Strasbourg propose une Licence sans équivalent en France; ce diplôme permet d’entrer en master ou de passer directement à l’emploi. 

Pour faciliter les études d’étudiants salariés ou ayant des contraintes particulières (activité professionnelle, charges de famille, etc.), toutes les UE peuvent être suivies soit en présentiel, soit à distance.

◄►Ma Licence en vidéo...◄►

Inscription

Cliquez sur ce lien pour l'inscription administrative et pédagogique.

Contrat pédagogique

Au début de chaque semestre, un contrat pédagogique est élaboré par les responsables de formation, en accord avec l’étudiant, qui doit y apposer sa signature. Ce contrat précise la liste des UE à valider et indique, pour chaque UE, si elle est suivie en présentiel ou en EAD. Le contrat pédagogique élaboré en début de semestre ne peut être modifié qu’après l’accord formel des responsables de formation.

Présentation de la Licence

Télécharger le Guide pédagogique 2016-2017

Les six semestres de licence, que précède une semaine de rentrée, destinée à faciliter la transition du lycée au monde universitaire, donnent à l’étudiant la formation de base en Théologie protestante, dans les quatre grands champs disciplinaires:

  • disciplines bibliques (Ancien Testament, Nouveau Testament; hébreu et grec anciens);
  • disciplines historiques (histoire du christianisme ancien, médiéval, moderne et contemporain; histoire des religions);
  • disciplines systématiques (théologie systématique, dogmatique, éthique, philosophie);
  • disciplines pratiques (musicologie, sociologie des religions, théologie pratique).

À ces UE propres à la Théologie protestante s’ajoutent une formation à la méthodologie universitaire et aux TICE, des journées consacrées à l’interdisciplinarité en théologie, une formation en langues vivantes (allemand et anglais) qui doit permettre à l’étudiant d’accéder à la littérature théologique non francophone et de faciliter son insertion dans le monde professionnel, ainsi que des UE professionnalisantes.

Les quatre champs disciplinaires sont présents tout au long des six semestres; les matières alternent de façon à ce que les étudiants aient, au cours de leur licence, pris connaissance de l’ensemble du champ couvert par la Théologie protestante. Les étudiants sont également formés à l’interdisciplinarité, par le biais des Journées Interdisciplinaires.

Durant les trois premiers semestres, un accent particulier est placé sur l’apprentissage de l’hébreu et du grec. En L1, plusieurs cours d’introduction visent à faciliter l’apprentissage des champs disciplinaires non enseignés au niveau du baccalauréat. Ces cours préparent à l’apprentissage plus technique de ces disciplines, dans la suite du cursus.

En troisième année, la rédaction d’un mémoire interdisciplinaire et une série d’oraux permettent de s’assurer que les étudiants ont bien acquis les compétences nécessaires à une poursuite d’études ou à une entrée dans le monde professionnel – esprit critique, esprit de synthèse, capacité de réaction, clarté et précision de l’expression orale comme écrite. Le caractère interdisciplinaire du mémoire permet de s'assurer de la maîtrise des méthodologies propres à chacun des champs disciplinaires et de la capacité à faire dialoguer les diverses disciplines théologiques.

Session de rentrée

En L-S1, une session d’accueil est organisée pour les primo-entrants. Elle vise à présenter aux étudiants la structure de la formation et les modalités d’évaluation, à leur faire découvrir leur environnement de travail et à faciliter l’organisation de leurs études; une présentation des ressources documentaires est notamment organisée, avec la collaboration des bibliothécaires et du responsable scientifique de la Bibliothèque des Facultés de théologie.

Pour la Faculté, cette session aura lieu du 5 au 8 septembre 2016 (programme).
D'autres activités sont organisées à l'université durant la première semaine de septembre (consulter la page).

Cours optionnels

Des UE optionnelles permettent aux étudiants de personnaliser leurs parcours, en mettant l’accent sur les deux champs disciplinaires de leur choix. L’étudiant qui le souhaite peut ainsi se former de façon intensive en L-S3 à la théologie pratique ou en sciences bibliques; de même, il peut se spécialiser, en L-S4, dans les disciplines historiques ou systématiques. D’autre part, les étudiants qui se destinent au master recherche peuvent suivre dès L-S5 des cours de langues anciennes (et rares), un domaine où la compétence de la Faculté est reconnue au niveau international; ces cours sont adossés à des enseignements disciplinaires en sciences bibliques (langues sémitiques) et sciences historiques (copte, grec patristique, latin médiéval, syriaque, arabe); les autres étudiants peuvent choisir dans une autre composante de leur choix des cours cohérents avec leur projet professionnel, en concertation avec leur enseignant référent.

Formation professionnelle

L’étudiant est également invité à développer un projet professionnel cohérent avec les connaissances et compétences qu’il acquiert au cours de sa formation. En L-S2, un stage de sensibilisation aux réalités professionnelles de 3 semaines est exigé de tous les étudiants. En L-S6, un stage visant à faciliter l’insertion professionnelle est organisé pour tous les étudiants; il peut prendre la forme d’un engagement régulier tout au long du semestre.

Contrôle des connaissances

Pour les étudiants en situation présentielle comme pour les étudiants à distance, les connaissances et compétences sont contrôlées sous la forme d’une évaluation continuée intégrale, répartie tout au long des six semestres. Les règles générales des modalités de contrôle des connaissances sont définies au niveau de l’Université.

Les types de contrôle écrits sont très divers et permettent aux étudiants d’acquérir un ensemble de compétences en matière de production écrite et orale, qu’ils pourront exploiter dans la suite de leurs études et dans leur carrière professionnelle.

Situation de handicap

Sur présentation des attestations correspondantes, les commissions pédagogiques de Licence prennent les mesures nécessaires pour adapter les contrôles et, le cas échéant, les enseignements à d’éventuels handicaps ou à des situations particulières (musiciens de haut niveau, etc.), en fonction des règlements adoptés au niveau de l’Université.

Compétences attendues à l’issue de la formation

La Licence propose de développer de façon progressive et logique quatre champs de compétences:

  • des compétences disciplinaires:
    • accéder aux textes fondateurs dans leur langue originale;
    • s’orienter dans le développement historique du christianisme et des grandes religions;
    • appréhender de façon critique le fait religieux et la réalité du christianisme au XXIe siècle;
    • saisir les enjeux des débats théologiques et des grandes questions de société (monothéisme et violence, fondamentalismes, bioéthique, droits de l’homme, immigration, etc.);
    • capacité à se décentrer par rapport aux textes bibliques et aux traditions théologiques et à entrer en dialogue avec la culture contemporaine.
  • des compétences linguistiques:
    • validation du CLES 2 dans une langue à choix, et poursuite de la formation par des cours spécifiques;
    • pour les étudiants d’origine étrangère, amélioration des compétences dans la langue française.
  • des compétences transversales:
    • être apte à constituer une bibliographie raisonnée (comprenant aussi les ressources numériques);
    • savoir utiliser l’outil informatique;
    • être apte à établir des synthèses et à saisir les enjeux des débats et recherches en cours;
    • être capable de développer une pensée personnelle;
    • savoir s’exprimer à l’écrit comme à l’oral.
  • des compétences professionnalisantes:
    • connaissance de la réalité socio-professionnelle actuelle;
    • identification des contraintes et des potentialités de la réalité socio-professionnelle;
    • capacité à imaginer une traduction professionnalisante des connaissances et des compétences acquises.

Débouchés

La licence de Théologie protestante permet de poursuivre des études dans le même domaine, à Strasbourg ou dans les autres Facultés de Théologie, en France ou à l’étranger. Les étudiants peuvent notamment suivre les masters "Théologie protestante" et "Histoire et sciences des religions" (destinés à la recherche), et le master "Théologie appliquée" (ouvrant sur le pastorat), proposés par la Faculté. Ils peuvent également poursuivre des études dans d’autres masters universitaires.

Les titulaires de la licence en Théologie protestante peuvent devenir enseignants (enseignement religieux dans les écoles d’Alsace et de Moselle) et intervenants dans les associations; ils peuvent aussi intégrer des œuvres diaconales (accompagnement, éducation spécialisée, diaconie). Ils peuvent également se présenter aux concours pour lesquels ce niveau de formation est requis.

 

► Composition des jurys (PDF)

© Illustrations:
Christina Utsch
Sylvie Tschiember

Site web réalisé par
la Direction des Usages
du Numérique (DUN)