Flux RSS

Accueil
Accueil   >   Licence - Master   >   Formations - Débouchés   >   Cursus de MASTER

Cursus de MASTER

Présentation générale du Master

Télécharger le Guide pédagogique 2017-2018

Le Master mention "Théologie protestante" vise la formation de spécialistes capables de s’intégrer dans plusieurs milieux socio-professionnels (enseignement, recherche, pastorat et catéchèse, acteurs sociaux et culturels). Il est sans équivalent au niveau régional comme national.

La Faculté de Théologie Protestante est en outre la seule Faculté francophone à proposer un master d’Etat "Théologie Protestante" en enseignement à distance.

La mention "Théologie protestante" est déclinée en deux spécialités aux profils différents:

► La spécialité "THEOLOGIE PROTESTANTE" permet de former les étudiants à l’enseignement et à la recherche dans les divers champs de la Théologie protestante (sciences bibliques, historiques, systématiques et pratiques) et de les préparer à l’exercice de professions ecclésiales – en premier lieu, le pastorat. Elle se décline en trois parcours:

  • "Théologie fondamentale", destinée en priorité à former la relève académique en Théologie protestante;
  • "Théologie appliquée", qui forme les intervenants ecclésiastiques et sociaux;
  • "Sciences religieuses", qui forme les futurs enseignants et chercheurs dans un champ spécifique de la Théologie protestante: Ancien Testament, Nouveau Testament, histoire du christianisme ancien/médiéval/moderne, éthique, philosophie de la religion, systématique, théologie pratique, sociologie des religions, musicologie et histoire de l'art sacré.

► La spécialité "HISTOIRE ET SCIENCES DES RELIGIONS", partagée avec la Faculté des Sciences Historiques et la Faculté de Théologie Catholique, vise, quant à elle, à former des historiens des religions, aptes à appréhender de manière critique les phénomènes religieux et à analyser leurs implications sociales et culturelles (information et programme). Cette spécialité, "Histoire et sciences des religions", n'est pas accessible en EAD (Enseignement à distance). Liste des séminaires à choix (PDF)

NouveauMaster Interdisciplinaire des Mondes de l'Antiquité (voir au bas de cette page). Cette spécialité n'est pas accessible en EAD (Enseignement à distance)

˜ ˜ ˜ ˜ ˜ ˜ ˜ ˜

Pour faciliter les études d’étudiants salariés ou ayant des contraintes particulières (activité professionnelle, charges de famille etc.), toutes les UE (sauf le suivi de stage de M-S3) peuvent être suivies soit en présentiel, soit à distance. Pour le parcours "Sciences Religieuses", qui est constitué de cours mutualisés, seuls les cours ouverts à l’EAD peuvent être validés à distance.

Conditions d’accès et inscription

Le Master en Théologie Protestante est ouvert aux étudiants ayant au moins un diplôme de SHS de niveau Licence. Il est possible d’intégrer la mention en M2, après examen du dossier par les commissions pédagogiques des spécialités.

L’accès aux deux parcours "Théologie fondamentale" et "Théologie appliquée" nécessite la possession d’une Licence en Théologie Protestante.

L’admission aux divers parcours n’est pas automatique; elle est décidée par l’Équipe de formation de la spécialité, après instruction du dossier par son Directeur, qui, le cas échéant, sollicite les avis d’enseignants chercheurs habilités spécialistes de la discipline dans laquelle l’étudiant projette de rédiger son mémoire de Master.

Cliquez sur ce lien pour l'inscription administrative et pédagogique.

Contrat pédagogique

Au début de chaque semestre, un contrat pédagogique est élaboré par les responsables de formation, en accord avec l’étudiant, qui doit y apposer sa signature. Ce contrat précise la liste des UE à valider et indique, pour chaque UE, si elle est suivie en présentiel ou en EAD. Le contrat pédagogique élaboré en début de semestre ne peut être modifié qu’après l’accord formel des responsables de formation.

Présentation de la spécialité "Théologie Protestante"

La spécialité assure la formation de spécialistes aptes à appréhender de manière critique le christianisme dans sa dimension plus spécifiquement protestante et ses divers aspects sociétaux (textes fondateurs, histoire, doctrines, rites, arts), capables aussi d’en analyser les implications sociales et culturelles et d'articuler les diverses dimensions du phénomène religieux.

Ces spécialistes seront également capables de mener une recherche indépendante, de s’exprimer dans une ou plusieurs langues vivantes (le cas échéant de lire des documents anciens ou médiévaux dans le texte), à rédiger un document de synthèse et à le soutenir devant un jury, à traduire dans la réalité professionnelle les connaissances acquises.

L’entrée en Master est marquée par un projet tuteuré (M-S1, UE2), visant à donner aux étudiants les compétences requises pour la suite de leurs études.

La première année du Master assure une formation à la recherche: les cours magistraux présentent des dossiers spécialisés, mettant en valeur les questions de méthode rencontrées par la recherche.

La seconde année vise en revanche à former les étudiants par la recherche: les étudiants suivent non plus des cours magistraux, mais des séminaires de recherche, adossés aux équipes de recherche du site et font un stage en milieu socioprofessionnel, dont le contenu devra être déterminé en accord avec le directeur du mémoire. La validation des séminaires se fait par la production d’un travail de recherche, sur un sujet défini par l’enseignant. Des séminaires méthodologiques accompagnent l’étudiant dans ce processus d’autonomisation.

Un stage professionnalisant est situé en M-S3, afin de favoriser sa reprise et son exploitation dans le mémoire final. Dans les parcours "Théologie fondamentale" et "Sciences religieuses", ce stage permet une formation à la recherche par le biais de la préparation et/ou l’assistance à des colloques ou à des journées d’études, ou encore la participation à des travaux d’édition. Le parcours "Théologie appliquée" propose, quant à lui, un stage dans un milieu professionnel en lien avec les débouchés visés: paroisses, lieux d’Église, milieux associatifs etc.

Le dernier semestre (M-S4) exige des étudiants la rédaction d’un mémoire, dont la validation assure que les étudiants soient à même de mener une recherche de façon autonome, bien que sous la supervision d'un enseignant, et par là-même, qu'ils soient susceptibles, le cas échéant, d’entrer en doctorat.

Cours optionnels

Des UE optionnelles et des séminaires à choix permettent aux étudiants de personnaliser leurs parcours, en mettant l’accent sur les champs disciplinaires de leur choix.

Formation professionnelle

Les trois parcours visent un accès rapide au monde professionnel, en permettant aux étudiants de dresser le bilan de leur parcours, d’identifier leurs savoirs, savoir-faire, qualités et motivations, à les valoriser et à se projeter de manière la plus précise possible dans leur futur environnement professionnel.

Contrôle des connaissances

Pour les étudiants en situation présentielle comme pour les étudiants à distance, les connaissances et compétences sont contrôlées sous la forme d’une évaluation continuée intégrale, répartie tout au long des six semestres (voir CHARTE). Les types de contrôle écrits et oraux sont très divers et permettent aux étudiants d’acquérir un ensemble de compétences, en matière de production écrite et orale, qu’ils pourront exploiter dans la suite de leurs études et dans leur carrière professionnelle.

Les règles générales des modalités de contrôle des connaissances sont définies au niveau de l’Université et s’appliquent à tous les diplômes. La mention "Théologie protestante" se caractérise toutefois par le fait que les UE de majeures ne sont pas compensables avec une note inférieure à 8/20; la note du mémoire de recherche n’est pas compensable et le mémoire ne peut pas faire l’objet d’un rattrapage.

Consulter le calendrier des modalités d'évaluation des semestres du Master (2017-2018... à venir)

Situation de handicap

Sur présentation des attestations correspondantes, les commissions pédagogiques de Master prennent les mesures nécessaires pour adapter les contrôles et, le cas échéant, les enseignements à d’éventuels handicaps ou à des situations particulières (musiciens de haut niveau, etc.), en fonction des règlements adoptés au niveau de l’Université.

Compétences attendues à l’issue de la formation.

La mention propose de développer de façon progressive et logique quatre champs de compétences:

  • des compétences disciplinaires:
    • être apte à appréhender de manière critique le phénomène religieux et ses diverses manifestations sociétales (textes fondateurs, rites, arts)
    • être apte à analyser les implications sociales et culturelles du phénomène religieux, à la lumière de son histoire
    • pouvoir faire dialoguer les différents champs disciplinaires s’intéressant au phénomène religieux
    • être apte à se situer avec précision dans le développement historique du christianisme et des grandes religions
    • être capable de prendre position dans les débats de société et de mobiliser les connaissances acquises pour défendre son point de vue
    • maîtriser les ressources électroniques dans le champ disciplinaire
  • des compétences linguistiques:
    • lire et s’exprimer en au moins une langue étrangère
    • pour les étudiants d’origine étrangère, amélioration des compétences dans la langue françaises.
  • des compétences transversales:
    • savoir mener une recherche documentaire et synthétiser l’état d’une question
    • être apte à analyser de façon critique des sources et des documents
    • être apte à formuler un projet de recherche et le mettre en oeuvre de façon indépendante
    • être apte à argumenter de façon disciplinaire et interdisciplinaire
    • être apte à s’exprimer clairement et de façon convaincante à l’oral comme à l’écrit
  • des compétences professionnelles:
    • savoir se positionner par rapport à une entrée directe sur le marché de l’emploi ou un parcours doctoral.
    • être capable d’identifier les différents lieux et sources d’information concernant le marché de l’emploi, la recherche académique et privée et les techniques et processus de recrutement.
    • capacité à identifier ses savoirs, savoir-faire, ses qualités, ses motivations; être apte à les valoriser et à intéresser des employeurs potentiels.
    • être capable de valoriser ses stages, emplois, jobs d’été, expériences personnelles et associatives

Débouchés

Tout titulaire d’un Master en Théologie protestante, parcours "Théologie appliquée", peut poser sa candidature à un poste pastoral auprès des Églises de France (Union des Églises Protestantes d’Alsace et de Lorraine, Église Réformée de France, Église Évangélique Luthérienne de France), mais aussi, entre autres, de Suisse romande. Outre le pastorat, le parcours "Théologie appliquée" offre aussi des débouchés au sein des œuvres sociales protestantes, au niveau tant régional que national.

Les parcours "Théologie fondamentale" et "Sciences Religieuses" débouchent sur les métiers de l’enseignement (secondaire et supérieur) et de la recherche (doctorat). Par leur caractère interdisciplinaire, ils permettent aussi d’intégrer d’autres métiers, liés notamment à l’action culturelle et à l’édition, ainsi que des postes administratifs ouverts au concours pour les titulaires d’un Master. Après avoir suivi ces parcours, un nombre non négligeable d’étudiants reprennent le parcours "Théologie appliquée", reconnu par les Eglises, pour assurer un ministère en leur sein.

Tous les parcours permettent également de postuler aux postes administratifs ouverts au concours pour les titulaires d’un Master.

► Composition des jurys (PDF)

 

Master Interdisciplinaire des Mondes de l'Antiquité

Le Master Interdisciplinaire des Mondes de l'Antiquité offre une formation à la fois parallèle et complémentaire, du fait de son interdisciplinarité, aux différents masters actuellement existants qui couvrent l’étude des mondes de l'Antiquité à l’Université de Strasbourg. La spécificité de ce parcours repose sur la mutualisation de la plupart des enseignements qui figurent dans son offre de formation tout en ne présentant aucune redondance avec les parcours de masters disciplinaires déjà existants à cause de sa perspective méthodologique et épistémologique spécifique (l’interdisciplinarité). Sera simplement mis en place un "Séminaire commun de recherche interdisciplinaire", nécessaire à la cohérence de cette formation. 
NB: Le Master Interdisciplinaire des Mondes de l'Antiquité n'est pas accessible en EAD (Enseignement à distance).

► Présentation complète du Master Interdisciplinaire des Mondes de l'Antiquité (PDF).

Accès en M1:

De plein droit pour titulaires de la licence d'archéologie, d’histoire, de lettres classiques ou de philologie classique, de philosophie ou de théologie obtenue en France. Sur dossier pour les autres licences.

© Illustrations:
Christina Utsch
Sylvie Tschiember

Site web réalisé par
la Direction des Usages
du Numérique (DUN)