Flux RSS

Accueil
Accueil   >   LICENCE

Philosophie - S6

  • Cours (CM) -
  • Cours intégrés (CI) 18h
  • Travaux dirigés (TD) -
  • Travaux pratiques (TP) -
  • Travail étudiant (TE) -

Langue de l'enseignement : Français

Description du contenu de l'enseignement


LS6|UE8&9 Le problème du mal et la théodicée. TP26FM8C (Spécialisation philosophie)



Le mal défie la pensée. Est-il possible de justifier l’existence du mal dans un monde créé par un Dieu bon et tout-puissant ? Du livre de Job, où la sagesse biblique elle-même est en débat, aux Confessions où St. Augustin demande avec obstination « d’où vient le mal ? » tout en réfutant les idées manichéennes, le problème du mal est par excellence celui où les penseurs s’opposent, où la raison elle-même semble dans l’impasse (aporie). Après ce point de départ dans l’Antiquité, nous suivrons ce débat passionnant au travers de l’opposition de Leibniz et de Bayle, le premier défendant le principe d’une théodicée rationnelle et le second opposant à toute théodicée une fin de non-recevoir, au nom de l’impuissance de la raison et de l’impossible synthèse des maux et des biens inhérents aux existences humaines.

Bibliographie succincte :
- Leibniz, Essais de théodicée (sur la bonté de Dieu, la liberté de l’homme et l’origine du mal), Paris, Garnier-Flammarion, 1969, 1999.
- Le mal. Textes choisis & présentés par Claire Crignon, GF Corpus, 2000.
- Ricœur, « Le mal : un défi à la philosophie et à la théologie », in : Lectures 3. Aux frontières de la philosophie, Paris, Seuil, 1994 (Texte de l’oral de LS6).

Compétences disciplinaires visées :
Savoir analyser un discours théologique ou philosophique et en rendre compte d’une manière rigoureuse.
Compétences transversales et linguistiques
Savoir s'exprimer en français dans une langue claire et rigoureuse, qu’il s’agisse de présentations orales ou écrites.
Développer une argumentation en faisant preuve d’esprit critique.
Compétences préprofessionnelles
Respecter la déontologie du trava il intellectuel.
Savoir s’auto-évaluer et se remettre en question pour progresser.
Savoir s'organiser dans son travail et respecter les délais.
Être capable de travailler en équipe.
 

Compétences à acquérir

Compétences disciplinaires visées :
Savoir analyser un discours théologique ou philosophique et en rendre compte d’une manière rigoureuse.
Compétences transversales et linguistiques
Savoir s'exprimer en français dans une langue claire et rigoureuse, qu’il s’agisse de présentations orales ou écrites.
Développer une argumentation en faisant preuve d’esprit critique.
Compétences préprofessionnelles
Respecter la déontologie du travail intellectuel.
Savoir s’auto-évaluer et se remettre en question pour progresser.
Savoir s'organiser dans son travail et respecter les délais.
Être capable de travailler en équipe.

Bibliographie, lectures recommandées

- Monique CANTO-SPERBER (dir.), Philosophie grecque, Paris, PUF (Premier Cycle), 1997.
- Sébastien MORLET, Christianisme et philosophie. Les premières confrontations (Ier - VIe siècle), Paris, LGF, 2014.
- PLATON, OEuvres complètes, Paris, Nrf Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1950, 2 volumes (notamment : "Apologie de Socrate", "Criton", "Gorgias", "Ménon", "Le Banquet", "Phédon", "La République", "Phèdre").

LICENCE - Théologie protestante

Documents pédagogiques utiles...

Où trouver le Guide pédagogique, calendrier des cours et des examens? Quels livres faut-il lire pour les grands oraux de Licence? Quelles sont les indications pour le mémoire de Licence et de Master? Qu'est-ce que l'ENT?   ►►► Suivre ce lien...

© Illustrations:
Christina Utsch
Sylvie Tschiember

Site web réalisé par
la Direction des Usages
du Numérique (DUN)