Transparence et vérité sur l’histoire de l’université à l’époque nazie: message du Président et manifestations

À la une

Chers collègues, chers étudiants,

En 2016, Alain Beretz, président de l’époque et moi-même, avons mis en place une Commission historique internationale et indépendante pour faire toute la lumière sur l’histoire de la Reichsuniversität Straßburg entre 1941 et 1944. Composée de 13 scientifiques et présidée par Paul Weindling et Florian Schmaltz, respectivement professeur en histoire de la médecine à l’université d’Oxford et docteur en histoire contemporaine et des sciences au Max Planck Institut dür Wissenschaftsgeschichte de Berlin rendront leur rapport le 3 mai prochain. Cette présentation à la presse se fera en présence de Mathieu Schneider, vice-président "Culture, science-société et actions solidaires" et Jean Sibilia, doyen de la Faculté de Médecine, maïeutique et sciences de la santé.

Nous avons souhaité que ce soit la commission elle-même qui communique en premier ses résultats à la presse et rende public le rapport. Ces travaux concernent non seulement notre université, sa communauté, particulièrement sa faculté de médecine, mais aussi notre territoire et ses habitants.

Il aura fallu pas moins de 70 ans pour que la nécessité d’un travail de fond sur la période trouble de notre université, celle durant laquelle le régime national-socialiste y installa une « université du Reich » (Reichsuniversität), devînt une évidence. Il n’y eut pas que les controverses et polémiques sur la présence de restes de la macabre collection des 86 cadavres de Juifs, gazés au camp du Struthof par August Hirt, pour décider l’université de Strasbourg à commander des travaux de recherche approfondis et indépendants sur le sujet. Il y eut aussi une prise de conscience de sa responsabilité vis-à-vis de l’histoire et des générations à venir et l’intime conviction que le temps était venu de passer du discours à l’acte. Il s’agissait donc d’assumer, en tant qu’établissement de recherche, notre devoir de « faire connaissance ».

J’ai informé le conseil académique de l’université mardi 26 avril de la présentation du rapport par la commission, le 3 mai prochain. A l’issue de cette présentation, le rapport sera rendu public sur le site internet de l’université, la commission donnera accès à ses résultats et savoirs.unistra.fr donnera la parole aux acteurs de la commission pour vous permettre d’en découvrir les grandes lignes.

En plus de cette présentation spécifique de la commission à la presse, sont actuellement prévus :

- le mardi 3 mai à 20h, une projection une du film documentaire « L’Université de Strasbourg sous le IIIe Reich » de Kirsten Esch au cinéma Star. La projection sera suivie d’un débat. En partenariat avec ARTE. Gratuit. La vidéo est accessible sur: https://www.dailymotion.com/video/x6q0kf9

- le jeudi 5 mai à 15h, vernissage de l’exposition Exploitations multiples - La faculté de médecine de la Reichsuniversität Straßburg et le KL-Natzweiler (1941-1944) au Centre européen du résistant déporté / Le Struthof (du 06 mai 2022 au 19 mars 2023).

J’ai bien conscience que ces travaux constituent une étape supplémentaire, importante, dans la connaissance de l’histoire de la Reichsuniversität. C’est pourquoi j’ai souhaité vous informer de la présentation des résultats de la commission et m’engage à en rendre compte à l’ensemble de la communauté universitaire courant mai et juin.

Michel Deneken
Président de l'Université de Strasbourg